Cartographie, SIG et analyse spatiale avec R

La formation présente différents packages du logiciel R pour géoréférencer des données, réaliser des cartes statistiques, effectuer des opérations d’analyse spatiale. Pourquoi spatialiser sous R ? Les intérêts sont multiples : s’inscrire dans une perspective de « science ouverte » en insérant ses analyses cartographiques ou spatiales dans une suite de commandes reproductibles ; profiter de la puissance du logiciel R et de la multiplicité de ses packages pour parfaire ses cartes, traiter de gros volumes de données ou réaliser des traitements particuliers. La formation est essentiellement technique, et s’adresse à un public qui sait déjà utiliser R ainsi qu’un logiciel de SIG. Elle s’appuiera sur des exemples de données et de travaux issus des SHS.

Public : Tous ceux qui font de la recherche en SHS dans les universités ligériennes (Nantes, Angers, Le Mans)

Prérequis : Avoir suivi la formation « Initiation à R et à la statistique en SHS » ou avoir déjà une expérience significative en statistique avec le logiciel R. Si vous n’avez jamais utilisé le package ggplot2, il est recommandé de suivre la formation « Représentations graphiques de résultats statistiques avec R« .

Durée de la formation : 6 h

Dates de la formation et de l’atelier [*] :

  • Edition 1 : 29 novembre 2021 (9h-12h et 13h-16h) / Atelier : 2 décembre 2021 (à partir de 10h)
  • Edition 2 : 8 juillet 2022 (9h-12h et 13h-16h) / Atelier : 12 juillet 2022 (à partir de 9h)

Intervenant : Aliette ROUX, IR PROGEDO-Loire – MSH Ange-Guépin

Formulaire de candidature à compléter avant les dates de clôture :

  • édition 1 : avant le 13/09/2021
  • édition 2 : avant le 29/05/2022

Programme :

  • Tour d’horizon des différents packages pour la cartographie et le SIG (et l’analyse de rasters) (30 min)
  • Rappels sur les systèmes géodésiques (CRS)
  • Importer, projeter et convertir des fichiers géographiques
  • Numériser des formes simples
  • Manipuler les données (hors analyse spatiale) avec tidyverse
  • Réaliser des opérations d’analyse spatiale
  • Cartographier les données (cartes statiques et interactives)

[*] Environ 10 jours après la fin de la formation, nous proposons une journée d’atelier. Pourquoi une journée d’atelier ? Pendant la formation, chaque participant est amené à travailler son propre jeu de données, mais ce temps peut s’avérer parfois trop court. Souvent, le travail sur son propre jeu de données est seulement entamé, comme l’interprétation des premiers résultats. Nous invitons le participant à poursuivre la démarche engagée pendant les dix jours suivant la formation. La journée d’atelier, sans ordre du jour, réunit à nouveau les participants qui le souhaitent pour répondre aux questions, résoudre un problème… il s’agit en quelque sorte du « service après vente » de la formation !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *